Less is More - 1 an sans shopping... ou presque !


LE CONSTAT ...


Je suis une accro au shopping et ce n’est pas nouveau ! 😁
Il ne se passe jamais 1 mois sans que ma CB ne subisse mes excès de shopping...

Sur l'année 2018, je dirais que mon budget shopping était en moyenne de 300€/mois soit 3600€ à l’année... 😰 C'est une somme astronomique quand on ne gagne même pas le SMIC. Et c'est là que tu réalises à quel point tu abuses. Avant de faire les comptes tu te dis "tranquille y a pire que moi". Ouais. Mais y a mieux aussi et ça on l'oublie souvent. 

Je me suis mise à rêver et à imaginer tout ce que j’aurais pu faire avec cet argent : faire de beaux voyages, payer ma voiture sans faire de crédit, économiser pour mes projets immobiliers, rendre visite à mon frère à l’autre bout du monde etc … Tant de choses utiles que je ne peux pas me permettre à l’heure actuelle.
Et est-ce que le fait de posséder beaucoup de vêtements me fait oublier ces projets ?ABSOLUMENT PAS.

J'ai eu une grosse prise de conscience et comme un peu honte face à ce constat. Il est grand temps d'inverser les priorités.
Je me suis rendue compte que posséder toutes ces choses ne me rend pas heureuse. Quand on fait du shopping sur le moment on a ce sentiment de satisfaction. Ce sentiment tellement éphémère… Je réalise que le sentiment de satiété ne dure que quelques minutes parfois, si on est chanceuse, quelques heures mais jamais plus. 
Alors à quoi bon continuer d'acheter si ça ne me procure plus aucun plaisir ?
Je n’y vois plus l’intérêt et plus j’avance dans ma vie et plus la « fast-fashion » comme on dit, me dégoute carrément. 
J’ai envie d’acheter plus responsable, de faire mon petit geste pour la planète en arrêtant le gaspillage et la surconsommation. 
J’ai réalisé cela quand j’ai vu la quantité de vêtements jamais porté (et parfois même encore avec les étiquettes) dont je me  suis débarrassée …
Aussi, je n’ai plus envie d’avoir les mêmes vêtements que Madame tout le monde (no offense).
Au final, on se retrouve toute avec la même petite robe de chez Zara et plus personne n’a de style. 
Je n'ai plus envie de ça. J’ai envie de shopper des pièces uniques et originales, qui ont une histoire et  pour lesquelles j’aurais eu un réel coup de cœur.




Il me reste encore beaucoup trop de pulls...

LE PROJET 


L’objectif premier est donc d’économiser de l’argent et de consommer mieux, plus responsable.
Mon deuxième objectif, c’est de me sentir libérée. Quand on fait du vide chez soi on fait aussi du vide dans sa tête. Et puis, il faut le dire, j’en avais juste ras le bol du fameux « je n’ai rien à me mettre» alors que mes placards débordent (tu connais, hein?)

Après avoir lu beaucoup d’articles, de retours d'expériences, notamment sur le sujet « 1 an sans shopping », la question à mouliné dans mon cerveau.

Comment continuer à se faire plaisir sans culpabiliser ?
1 an sans shopping c’était beaucoup trop radical pour moi. Se priver n’est pas la meilleure solution car cela risque de créer des frustrations et ce n’est pas le but. Le but n’étant pas non plus de craquer au bout de 3 mois, j’ai décidé de me fixer un objectif réalisable et que je me laisse la liberté d’ajuster au fil du temps. Si vous vous sentez capable de réaliser le défi "1 an sans shopping" FONCEZ ! 
Personnellement, je me connais et je sais que je serais trop malheureuse de me priver de tout pendant 1 an. 

J'ai donc décider de le faire à ma sauce :  je me lance donc le défi de faire "1 an sans shopping ... ou presque!"


LES REGLES


Bien sûr, comme dans tous ces genres de défis il faut des règles bien précises mais aussi des exceptions hein parce qu'on est pas des machines! 

La règle d'or : ONE IN, ONE OUT
Traduction: un qui rentre, un qui sort. 
Si on achète une nouvelle pièce, on doit en choisir une autre (équivalente si possible) dont on va se débarrasser. 

La ligne de conduite: fini le shopping en ligne ou dans les grands magasins. On s'autorise le shopping de seconde main sur Vinted par exemple, en brocante, dans les friperies, recycleries etc... 
Le budget shopping se limitera (dans la limite du possible) à l'argent récolté via la revente d'anciens vêtements. 

Les prémices :
  •      Désinstaller toutes les applications shopping de son téléphone
  •      Se désabonner de toutes les Newsletter 
  •      Faire un premier grand tri sans son dressing
  •      Prévenir son entourage pour éviter les craquages
  •      Faire l'état des lieux de son dressing pour se rendre compte de ce que l'on possède



Après le tri !

LES EXCEPTIONS


  •         Je m'autorise les sous-vêtements, collants, chaussettes (si besoin de remplacement car pour le moment j'ai du stock!)
  •         1 Paire de chaussure par saison si nécessaire (croyez moi c’est raisonnable avant c’était 5 par mois !). Par exemple j'ai jeté toutes mes sandales d'été qui étaient bien trop usées. Mais je compte en trouver des nouvelles sur Vinted.
  •          On accepte les cadeaux (Ben oui quand même, un cadeau ça ne se refuse pas!)
  •         Un sac à main autorisé (Sac à main remarqué lors d'un événement presse en octobre 2018, il sortira au mois d'Avril/Mai seulement et comme l'envie à largement murie dans ma tête ce sera l'exception 😏)
  •          Shopping autorisé de manière très raisonnable en voyage (par exemple, je pars à Londres bientôt, je ne vais pas me priver mais je ne vais pas non plus acheter des choses inutiles)
  •       Remplacer les vêtements troués, le maquillage vide (Par exemple: je n'ai qu'un seul Eye-liner noir, si je le termine, j'ai le droit de le remplacer) 



 TOP DEPART : Vendredi 15 Février 2019


On se retrouve dans 6 mois pour un premier bilan.  👋

Commentaires

Articles les plus consultés